etude de marche

Comment valider un volume de marché qui n’existe pas ?

Comment identifier les clients d’une prestation qui est à l’état de projet ?

 

L’étude de marché traditionnelle consiste à interroger les futurs clients sur leur produit. Mais ce n’est plus la seule démarche à avoir. Certes, elle apportera les éléments de réceptivité à l’offre proposée ou au futur produit innovant, mais de nombreux autres paramètres sont à considérer pour valider les volumes du futur business plan.

 

A titre d’exemple : une innovation technique industrielle est en cours. Mais les futurs acheteurs ne maîtrisent pas assez cette nouvelle technologie. Il en ressort un attrait qui peut paraître faible et donc un risque d’échec du lancement du produit. Or, l’étude de marché approfondie a montré que les acheteurs attendaient des solutions mais ne voyaient pas en quoi l’innovation allait pouvoir y répondre ! Il a donc fallu déceler les problèmes que cette nouvelle technologie numérique pouvait régler et les mettre en avant !

 

Solution proposée : le positionnement de l’offre a été volontairement revu pour lancer une première version du « produit minimum viable », répondant uniquement aux problèmes de base.

 

Résultats : un gain de temps de mise sur le marché et un retour sur investissement de l’innovation beaucoup plus rapide.

 

« Une peinture n’est jamais finie. Mais un jour, on décide de l’arrêter. » Pablo Picasso

No Comments

Post a Comment

Comment
Name
Email
Website